Venez nous voir! Appelez-nous! Envoyez nous un courriel!
Adultes
Cours brunes et noires
Thémes de la semaine
Date d'événements
Ceinture Noire
50 combats
Karatékas de l'année

Juniors
Cours vertes, brunes et noires
Date d'événements
Ceinture Noire
Karatékas du mois
Karatékas de l'année

Compétition
On ne s'endort jamais...

Horaire des cours
Anjou - St-Léonard
P.A.T. Mtl-est







Avant Propos

Certains styles de karaté ou certains professeurs ont la prétention d 'affirmer que les katas n'apportent rien à un karatéka, surtout au niveau des combats, en situation d'autodéfense ou de compétition. Sans vouloir les juger, je crois que c'est faire preuve d'un manque d'intelligence, d'abandonner la pratique des katas, à l'intérieur d'un apprentissage global du karaté. Restons logique et neutre et la preuve ne sera pas difficile à démontrer.

Par contre, le karaté étant un art martial (art de combats), il serait incorrect de tomber dans l'autre extrême, soit ne faire que des katas et abandonner les mises en situation de combats, d'autodéfense, de compétition etc... Le grand Maître Oyama, nous a toujours affirmé que les katas doivent être pratiqués, dans le but de rendre le combat plus efficace. Cependant, Un combat peut-être physique contre un adversaire ou psychologique contre soi-même...

J'aimerais provoquer une réflexion concernant les avantages de la pratique régulière des kata et sur la tendance d'uniformiser les gestes techniques de ces formes à l'intérieur d'un style de karaté, que ce soit d'un pays à un autre, d'un centre à un autre ou d'un professeur à un autre.

Les kata d'un point de vue:

Physioligique et Physiologique
La pratique des katas développe le tonus musculaire, développe la vitesse d'exécution et par conséquent la force (F=m.a ; f-mv2/d). De plus, l'aspect équilibre et coordination des mouvements est une facette à ne pas négliger. Finalement, le côté cardio-vasculaire sera développé par la répétition de plusieurs mouvements. Tous ces éléments sont des facteurs déterminants en situation d'autodéfense et de combats. De plus, les katas permettent de maîtriser la respiration.

Intellectuel
La pratique des katas contribue à développer la mémoire, la concentration et l'esprit d'analyse par la compréhension des mouvements. Chez le jeune surtout, les multiples déplacements effectués selon différentes orientations lui permettent de faire l'apprentissage des notions : côté droit/côté gauche, avant/arrière et une plus grande perception de son espace.

Psychologique
La pratique des katas représente une activité de défoulement nécessaire (dû à l'accumulation de stress relié aux différentes occupations des individus), une sensation de bien-être et une meilleure estime de soi lorsqu'un kata longtemps pratiqué est finalement maîtrisé. En autodéfense et en combat, l'aspect psychologique est primordial. De plus, les katas permettent de connaître et de dominer son corps, ils permettent d'exprimer une émotion.

Phylosophique
Le kata encourage la recherche du perfectionnement personnel, le goût de la non-violence, le respect des traditions et la compréhension de l'importance de la discipline ou si vous préférez, l'apprentissage ordonné. Que l'on aime ou pas la philosophie, il faut admettre que c'est une science humaine importante, puisque nous sommes des êtres sociables. La philosophie est un lien entre l'apparence et la réalité, entre l'homme et l'univers.

Social
Lorsque le kata est pratiqué en groupe, l'individu apprend l'importance de l'entraide et développe la compréhension des différences entre les individus.

- Autrefois le karaté était enseigné que par les katas, pas de combats. Ces katas insistaient plus sur le travail du corps ; l'aspect gymnique et thérapeutique.

-Autrefois les katas étaient classés selon le but recherché : la musculation, la respiration, la vitesse, etc... et non par ordre de difficulté.


Suite à tous ces avantages, et vous en découvrirez d'autres, il est difficile de comprendre l'abandon de la pratique des katas chez certains styles de karaté, orientation qui occasionne un apprentissage moins riche.


Valdaire Lamarre
BSC Éducation physique
Ceinture noire, 4e dan
Directeurs
Valdaire Lamarre
Raynald Lamarre
Sylvie Comeau
Francis Gravel
Luc Tailleur
Tommy St-Jean
Jonathan Guitard
Mauro Franco

Fondements
Kyokushin
Mas Oyama

Principes
Les ceintures
Autodéfense
Les Kata
Dojo Kun

Envoyez nous un courriel!